Lettre ouverte de la CFE-CGC Generali du RSG sur le versement des salaires et des frais de l’activité de Décembre 2019

Madame la Directrice des Ressources Humaines,
Madame la Directrice des Relations Sociales,
Monsieur le Directeur de la Distribution,
Monsieur le Directeur du Réseau Salarié,




Bonjour,

Suite au versement des salaires et des frais de l’activité de Décembre 2019, nous avons constaté:

Pour les frais :

Il s’avère que nombre de Collaborateurs n’ont pas perçu les indemnités forfaitaires de 18€ par jour travaillé.
Pour cause, en plus de la validation sur Réseauline, il fallait également une saisie via l’outil "concur".
Elément certainement mal explicité ou mal interprété, pour autant non assimilé par l’ensemble de notre réseau.

Suite à nos échanges de ce jour et aux nombreuses remontées faites :

- Nous vous demandons de bien vouloir corriger ce dysfonctionnement et rassurer les membres du réseau concernés, en ouvrant la possibilité d’une saisie exceptionnelle de note de frais, pour les jours ouvrés de décembre en garantissant un virement premiére semaine de février.

De plus, l’outil "concur" impose un accompagnement de l’image des rapports d’activité du mois (conformité URSAFF) :

- Nous vous demandons de communiquer au Réseau salarié concernant la note de frais forfaitaire des 18€, en précisant qu’il n’y a pas d’obligation que figure un compte rendu de RDV pour valider le jour travaillé, et qui ne nécessite pas de signature ni du collaborateur ni de l’IMP.

Pour le commissionnement :

Les commissions en tandem IMP/CC sont affectés à 50/50, or conformément à l’article 4-2 de l’accord relatif à la rémunération des inspecteurs managers performance il est stipulé que le partage est affecté à 70% aux conseillers commerciaux et 30% à l’IMP.
Au même titre les points concernant la prime d’activité du Conseiller commercial soit divisé par deux, merci de faire les vérifications et les correctifs qui s’imposent.

Enfin, concernant la prime d’activité, il semble que les contrats dont la prime est inférieure à 150 euros ne soient pas comptabilisés.
Rien ne figure dans l’article 3-2-1 ( objectif de la prime d’activité) de l’accord concernant un minima de prime pour déclencher une comptabilisation de point.

Nous restons dans l’attente de vos réponses sur tous ces points fondamentaux
Veuillez agréer l’expression de nos meilleurs sentiments syndicaux

Pour les Délégués Syndicaux CFE-CGC du RSG

Francky Vincent
DSC CFE-CGC

Philippe Verkempinck
DS SNIA CFE-CGC

Didier Trabucco
DSP SNCSA CFE-CGC